Correspondance

Melbourne, Melbourne, Melbourne. J’avais tant entendu parler de toi. J’ai bien l’impression que je devrai venir te voir a nouveau. Tu as fait ta cachotière et est resté bien camouflé dans tes grands nuages gris. Cela ne nous a pas empecher de t’explorer, parfois sous la grosse pluie froide, parfois sous une humidité un peu lourde. Je dois te dire que je t’ai trouvé plutot mignonne. On voit tout de suite que tu laisses aimer rapidement. Juste de la bonne grandeur, pas gros grosse, pas trop petite. Tu as un bon réseau de transport et fait un peu Prague avec tes tramways tout partout. Remarque tu as aussi ton large réseau de train qui complémente ton circuit de transport en commun. Sinon, tout se marche très bien. J’en sais quelque chose, c’est ainsi que je t’ai parcouru. Dans ton centre-ville mais également sur ta rive-sud, de l’autre côté de la Yarra River.

Je suis aussi aller voir ce que tu avais a offrir au niveau des emplettes. Et oui, je n’ai pu m’empêcher de parcourir tes outlets! Il nous restais encore une mini-envie de shopping mais tu nous as eu ma chère, nous étions crever, fatiguée, épuisée et a boutte a la fin de notre parcours. Nous avons atteint notre summum de shopping. Après cela, nous n’avions plus envie de magasiner. Tu offre aussi un beau mix de buildings. Anciens et nouveaux cohabitent, c’est fort joli. Nous nous sommes permis de piétiner le sol de ton Federation Square, le coeur de ton centre-ville et le lieu de nombreux rassemblements.

C’est d’ailleurs ici que nous avons vu sur tes écrans géants les images troublantes des inondations qui accablent présentement ton pays. Nous avons aussi pu apercevoir ton stade de criquet et je n’ose pas imaginer l’ambiance qu’il doit y avoir en ville quand tu le remplis ! Tout juste a coté de Fédération Square, nous avons longé la station de train Flinders, coeur de ton réseau de transport en commun. Ancienne station d’époque qui a conservé tout son charme d’antan.

Tu nous auras aussi permis de rencontrer une nouvelle amie Québécoise ! Hey oui, après nous avoir entendu parler ensemble Stéphanie et moi, elle s’est jointe a nous pour souper au courant de la semaine de même que pour nos visites en ville 2 jours plus tard. Elise Desmarais. Oui oui, elle même en personne ! Nous garderons d’ailleurs contact et il est probable que nous partageons un bout de chemin en Asie ensemble au printemps alors merci a toi de nous avoir permis de nous rencontrer.

Nous avons également été faire une petite visite a ton marché le plus populaire, le Queen Victoria market. C’est drôle puisque après m’avoir beaucoup fait penser a Prague au début, c’est plutôt a ma propre ville ensuite que tu m’as fait penser ! Mon petit Montréal a moi. Vraiment ! Alors ton Queen Victoria Market, c’était un peu comme mon marché Jean-Talon a moi…mais puissance 10. Il y a bien sur les fruits, légumes, fromages et charcuteries mais aussi une énorme portion de commercants vendant toutes sortes des choses ! Des bottes UGG aux tableaux d’artistes. Nous n’avons pas voulu t’insulter en passant plutôt rapidement mais tel que tu le sais maintenant, notre dose de magasinage était déjà a son maximum. Ca et le fait que nous voulions aussi aller voir ta célèbre prison, Old Melbourne Goal. Un peu ton Alcatraz a toi. Dernière allusion promis mais c’est vrai que par moment aussi, tu m’as fait penser a San Francisco. En fait, je crois que c’est cela que je retiendrai entre autre. Ton mix en terme de ville-soeur. Il y a les âme-soeur et les villes-soeurs. Toi t’es teamer avec San Francisco, Montréal et Prague pour moi. Un beau quatuor à cordes.

(Masque de Ned Kelly, célèbre criminel de l’époque. Aussitôt les gens pendus, ils faisaient des masques de leur tête. J’ai appris qu’une science existait durant ce temps, la phrénologie, et il croyait qu’on pouvait prédire les tendances criminelles de quelqu’un par la forme de son crâne. Le crâne étaient divisé en plusieurs zones et certaines prédisposaient a la criminalité. Il y avait même des spécialistes qui tâtaient les crânes des gens. Weird un peu hein ? Fin de la parenthèse)

Parlant de Prague justement, nous avions été mis en contact toi, moi  et un autre ami habitant Melbourne ( Tonio pour les intimes) via le célèbre Jean-René de St-Anselme. Le même qui m’avait également permis de rencontrer Tom a Singapour en Octobre. Tu te souviens ? Tom étant aussi le frère de Tonio. Tu me suis là dit ? Je sais, c’est un peu mélangeant mais l’important de ce que tu dois retenir c’est que le dit Tonio nous a hébergé chez lui pendant 2 jours. Nous avons souper ensemble aussi, en famille

Très accueillants, polis, gentils, généreux. Des hôtes fantastique. Nous avons eu avec eux beaucoup de plaisir. Chance a toi de les avoir sur ton territoire. Des gens a connaître!

Alors voilà, je dois te laisser maintenant. Je t’avais dit que je donnerais des nouvelles. Simplement te dire que j’ai aimé tes petites ruelles sympathiques et invitantes.

J’ai aimé tes murs de graffiti. Tu sais comment j’aime les photographier. J’ai aimé ton coté vieillot actualisé. J’ai ici en tête tes toilettes sous-terraines de 1920 en disant cela. Qui fonctionne toujours très bien et qui sont très propres pour des toilettes publiques. J’ai aimé ton soucis du design et ton coté coquet. J’ai aimé tous tes cafés et dieu sait qu’il y en a plusieurs. J’ai aimé tes différents quartiers. Fitzroy, St. Kilda qui me semblait vraiment bien. Malheureusement exploré sous les averses. Beaucoup de potentiel, c’est ce que j’en retiens.  Brunswick Street. J’ai aimé que tu me laisses partir sur un magnifique couchée de soleil. Tu savais que ca me plairait hein ? Comme pour laisser un beau souvenir de départ. T’excuser. J’ai aimé beaucoup de choses chez toi. Juste un peu moins ta météo lors de mon passage. Je sais que tu ne contrôles pas beaucoup cela mais j’ai l’impression d’avoir rencontrer un super de beau gars…la journée ou il avait les cheveux sale. Oui, je sais que mon allusion est bouetteuse mais je sais que tu comprends ce que je veux dire. J’ai bien l’intention de me réinviter, je n’ai pas le choix. Et je ne suis pas inquiète, je sais que tu me réaccueilleras a bras ouverts. Avec un gros soleil a la place du coeur.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Correspondance »

  1. c’est la beauté intérieure qui compte Nancy, tu le sais 😉 et tu l’as très bien saisie puisque j’ai mis Melbourne sur ma To do list de villes à visiter. Moi qui ai CA-PO-TÉ sur Sf, j’ai hâte d’y aller. JajaXXX

  2. Tu as bien raison ! 😉
    Si tu as mis Melbourne dans ta liste, je m’y ajoute donc également ! Que dirais tu d’un doublé « Complément de Californie part 2 + Melbourne ? » Me semble que ca serait pas mal comme projet ! Comme un arrêt en cours de route ! xx

  3. hahahahhaa tu m’as vraiment fait rire avec ton analogie de la ville avec l’hygiène capillaire…hahahaha tu as fait ma journée Bella… ;0)

    Défaut professionnel, sûrement, mais ta visite de la prison a vraiment piqué ma curiosité… bien hâte d’en jaser avec toi.

    Love ya
    M. xxxx

  4. Ma très chère Nancy, je viens de découvrir ton blog et c’est en googlant mon nom que ton texte m’est apparu! Mais quelle belle façon de décrire cette superbe ville dans laquelle j’ai vécu pendant presqu’une année! Ça me manque déjà! 😉 Au plaisir de te revoir à quelque part dans le monde!

    • Trop drôle! Contente de te savoir maintenant parmi nous!
      Quelle belle ville en effet! Elle restera toujours un souvenir commun. Au GRAND plaisir de te revoir très certainement et ce, peu importe le pays !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s