NZ part 2

Allez vous chercher un petit café, une bière ou partir une brassée dépendant quand vous lirez ce blogue. On termine ensemble notre exploration de la Nouvelle-Zélande et il y a beaucoup a dire. Allez, je vous attend.
Bon c’est fait. Prêt ? GO !
Lorsque nous avons repris la route après Queenstown, c’était pour nous diriger vers les glaciers, du coté Ouest de l’ile. Fox Glacier et Franz Josef Glacier. Sans oublier un arrêt dodo VOULU a Jackson Bay. La vérité vraie : petit détour imprévu en cherchant de l’essence en fin de soirée, on a biffurqué vers cette baie et ce n’est que le lendemain matin que nous nous en sommes rendu compte. Retour sur nos pas. Pas grave, nous sommes en vacances, pas si pressé.
Nous avons combiner la visite des deux glaciers dans la même journée. Ayant choisi d’y aller par nous même et non pas avec une visite guidée pour marcher sur les glaciers ( ca revient cher a la longue!)  nous avons été voir le Fox Glacier en premier. Ce glacier de 13 km, nommé ainsi en l’honneur du premier minitre de l’époque, était assez impressionnant. Niché dans une vallée rocailleuse, l’eau qui y coule des montagnes prend une texture laiteuse grisâtre. Le plus impressionnant était de voir, en prenant la route pour nous y rendre, des écritaux disant “Le Glacier était ici en 1935”, etc. C’est hallucinant de voir la fonte des glaces…..il en reste tellement moins que ce qui pouvait y avoir. Avec le réchauffement de la planète aussi, ce n’est rien pour aider. Tout cela est voué a disparaitre un de ces jours. Je ne crois pas que nous vivrons une nouvelle air glacière de notre vivant. Et il avance aussi le glacier! A chaque année. Donc nous avons marché jusqu’a ce premier glacier, quelques petites photos merci, bonsoir. Nous avions lu que le Franz Josef était plus impressionnant alors nous nous y sommes dirigé rapidement, après avoir fait un arrêt au Lac Matheson. Ce lac formé de la fonte des glaces était supposé offrir une image de symétrie parfaite entre l’eau et les montagnes. Jolie petite marche mais qui nous laissa sur notre faim. Un petit vent faisait frétiller l’eau, nos photos ne représentent pas ce que nous aurions aimé avoir. Pas grave, l’endroit était joli et nous a permis de constater qu’a l’occasion la foret et les lacs de la Nouvelle –Zélande pouvait avoir des airs du Québec. Ou vice-versa. Ca me rappelait mon pays ! 😉 Donc direction Franz Josef. La distance séparant les deux étant minime ( 23 km). Pour atteindre le glacier, après avoir laissé la voiture dans le stationnement prévu a cet effet, nous devions marcher  environ 40 min. Sur de la roche, au milieu d’une vallée. Impressionnant. Il y avait des chutes un peu partout. Certaines petites, certaines plus grosses. Partout de l’eau froide ! Nous avons quand même pu etre relativement proche de Franz Josef. Moins de 80m. Tu constates la grandeur du phénomène quand tu vois des gens marcher dessus. Ils semblent tout petits! Nous étions près de la rivière. Le débit était assez important et parfois, on pouvait apercevoir des morceaux de glaces y flotter. D’ailleurs, partout il y a des cordes délimitant les zones ou les touristes doivent rester puisqu’encore récemment, il y a eu des accidents impliquant des touristes. Certains ont recu des débris sur la tête, d’autres sont tombés. Prudence sur le lieu finalement. Sécurité caméra 8.
Pour terminer en beauté cette journée et récompenser nos valeureux efforts (!) nous avons été nous baigner dans des hot pools. Spa entouré de verdure, nous avons relaxer là a nous faire “tremper” pendant un moment….et avons surtout profité des douches avant de reprendre la route ! Défi quotidien les douches. Les petits amis maintenant bien propres et bien relaxes, ils sont parti contents de leur journée en direction de Greymouth.
Le temps était superbe a Greymonth. Depuis le début du voyage, c’était plutot froid, venteux et même frisquet a l’occasion. Mais en remontant vers le coté nord de l’ile, déja en passant les glaciers, nous avons vu une net différence dans la chaleur. C’est donc ici que nous avons fait de la plage pour la premiere fois !! Yé !! J‘ai pu retirer mes vêtements chauds et ressortir le maillot. Jolie plage isolée faite de roche. Du bleu et du gris partout. Quelques morceaux de bois morts. On y est resté pénard un bon moment. Greymouth est aussi la ville ou il est possible de visiter la célèbre brasserie Montheith’s. Entreprise familiale qui brasse de la bière en NZ depuis plus de 100 ans. Ils ont d’ailleurs remporté plusieurs prix mondiaux. Nous avons pu découvrir l’ensemble du processus de fabrication, visiter l’entrepot et terminer notre visite par une dégustation complète de leur produit. Tous très bonnes ! Et chose rare, ils nous ont même laisser du temps après pour pouvoir nous resservir nous même direct sur les tap ! Non mais on va se gêner !
Nous avons ensuite roulé vers Westport ou l’attraction en route était les pancakes rocks. Formation rocheuse emplié tel des crêpes, notre arrêt fut rapide. Le temps était gris et honnêtement, c’était beau mais sans plus. Nous avons plutôt  poursuivi vers un des hauts lieux touristiques de la Nouvelle-Zélande, le parc National d’Abel Tasman ! Notre premier arrêt fut pour faire un 5 a 7 avec notre vinier sur une des plages, tout juste avant d’arriver. Les gars savent où mettre leur priorité ! Sérieusement, superbe plage et temps parfait. Ce qui est impressionnant ici c’est les marées. C’est débile a quel point le niveau de l’eau varie. On dirait un desert en train de s’assécher quand c’est la marée basse. A certain endroit la différence peut atteindre 6m. Ca fait son effet comme vous pouvez le constater.
Le premier soir, nous nous sommes diriger vers un camping situé sur le top d’une montagne. Vraiment hot comme paysage. Ayant d’ailleurs servi de décor dans une portion du film Lord of the rings. Le Canaan Downs Scenic Reserve. Apres un 11km de gravel et de routes sinueuses très étroites, nous avons abouti dans un grand champ au beau milieu d’un festival de hippies! C’était vraiment, mais vraiment weird ! Il y avait des hippies partout ! Un gars nous a expliqué que c’était la fin d’un festival qui avait durée 5 jours. Il semblait d’ailleurs encore un peu ébranlé le pauvre. Dans le style je m’en remet a peine. Il y avait des tentes, des camions, des gens partout étendu. Gens habillé de long pantalons, de dreads dans les cheveux, de chemises larges. Comme si le temps s’était figé dans les années 70 et que nous y faisions une apparition. Les toilettes étaient faite de composte!! Il y avait des sculptures faite de bois et de roches. Des filles dansaient avec des cerceaux tourbillonant autour d’elles. Le top du top : une fille collée sur un arbre, ses bras entourant l’arbre, le visage calme et serein, les yeux fermés. En pleine communion ! Ma-la-de! Nous avons passé outre ce “monde parralèle” pour nous installer un peu plus loin. Le lendemain matin, nous avons pris une marche dans le Hardwood’s Hole tout près. Chemin dans le bois. Décor assez particulier, style film d’horreur, au bout duquel on y trouve la plus large cave du pays. 357m de profond, 70m de large avec une drop verticale de 176m. Tu ne veux pas que ton pied glisse de la roche mettons ! Vraiment cool petite marche. Descendu de notre montagne, nous nous sommes installé a Marahau pour un certain temps. Marahau est un petit port servant de point de départ pour les excursions de kayak et les marches dans les sentiers du parc national. Le temps de faire un peu de plage et d’y manger un gastronomique fish and chips. On en parlait depuis tellement longtemps et la Nz est reconnu pour en avoir des bons! Avec leur accent ici, les fish and chip se prononce plutot “Fush and chups”. On s’est bien marré avec ca! Le met était délicieux (engloutis en un temps record) et surtout gras! That was “AWWWEsome” ( avec emphase) comme ils diraient !
Le but de notre visite a Abel Tasman était de faire un trip de kayak. Nous nous sommes donc levé tôt pour partir faire notre journée d’exploration ! Nous avons pagayé pendant quelques heures, longeant les petites îles et admirant le décor. Plus la journée avancait, plus le temps se dégagait. Nous avons eu une journée parfaite pour le kayak! Nous avons pu apercevoir de super proche des phoques dans leur habitat naturel. Tellement molo comme beat de vie. Nous avons aussi vu des raies (immenses!) et petits poissons. La journée s’est terminé sur des plages a peaufiner notre bronzage. Vraiment jolies d’ailleurs. Les plages, pas notre bronzage. Honnêtement des plages de haut niveau. Je n’aurais pas pensé trouver cela en Nouvelle-Zélande. Le retour de cette journée de plein air vers Marahau s’est fait en water taxi. Au grand vent!
Après une courte mais tellement désirée douche, nous avons repris la route en traversant la jolie ville de Nelson vers la Queen Charlotte Drive. Pour vous situer un peu rapidement, nous sommes ici rendu a la pointe nord de l’Ile du Sud. Mélangeant un peu je sais. A la jonction des deux iles de la NZ. Direction les Marlborough sounds, autre région renommée. Le temps nous manquait un peu ici pour les explorer davantage, il y aurait eu de belles marches et exploration a y faire. Notre périple se terminant bientôt  nous avons dû poursuivre notre route mais avons tout de même pu constater la beauté de cette route et les montagnes complètement différentes de ce que nous avions vu jusqu’a maintenant ! Nous nous sommes posé quelques instants a Picton, port d’importance a la jonction des îles, où nous avons pu observer l’arrivée des bateaux de croisières. Toute mignonne comme ville. Après un peu de flanâge sur la rue principale et un petit peu d’internet, nous avons repris le volant pour nous diriger vers un vignoble. Cette région détient le climat parfait pour l’agriculture en général et surtout pour la production des vins. Les journées sont chaudes et les nuits fraiches. Beaucoup de vignobles y sont installé et a y voir le décor, my god, on peut les comprendre! Nous avons choisi de nous arrêter chez George Michel. Version francaise de George Micheal 😉
Il y avait un petit bistro francais ou nous avons pris le temps de nous asseoir pour déguster une assiette de charcuterie accompagné d’une dégustation de 4 de leur vin. Sauvignon blanc, chardonnay, pinot noir et pinot noir rosée. Premiere fois d’ailleur que j’essayais un pinot noir rosé. Délicioso ! Dommage que je ne pouvais traîner du vin avec moi, j’en aurait bien ramasser quelques bouteilles. Nous étions tous les deux sans mot, installé sur une petite table extérieur, petit vent, avec devant nous les champs de vignes, les montagnes et le ciel. D’une beauté! Les épicuriens a leur meilleur ! Pas triste notre affaire ! Nous étions vraiment au paradis. Après avoir repris nos émotions ( et notre camion!) nous avons atteint la ville de Kaikoura, situé sur le bord de mer. Les montagnes environnantes étaient d’une couleur plus jaune ici. Nous avons visité un brin le coin, fait un arrêt épicerie et avons été nous installer sur le bord de mer pour profiter de ce décor complètement suréel. Nous étions impressionnés par la ville situé tout près de l’eau mais entourées de vraiment très près par d’énormes montagnes. Nous avons aussi pu observer un phénomene vraiment étrange. Il y avait une sorte de gros nuage étendu très très bas. Apparu comme cela, sans avertir. Même en quittant Kaikoura, le nuage était toujours la, couvrant les montagnes et le beau décor. Notre hypothèse la plus crédible était dû a de la condensation produite entre la mer et les montagnes. Honnêtement très étrange. Apres avoir roulé quelques kilomètres et quitter la côte….pati. Tout était redevenu normale et nous avons pu nous laisser imprégrer encore un peu par la nature nous entourant. Si je vous disais que nous nous arrêtions en moyenne une fois par demi-heure, vous me croyiez ? Notre dernier souper fût pris devant un champ a perte de vue parsemé de nos amis les moutons et accompagné de notre cher vinier. La grosse misère. Rien de trop beau pour la classe ouvriere.
C’est ainsi que s’acheva notre fantastique voyage en Nouvelle-Zélande. Le lendemain a Christchurch, nous retournions le campervan en fin d’après midi. Nous avons tout de même pousser notre luck un peu et pris le petit déjeuner, le dernier, sur le bord de la plage. Déserte et magnifique. Nous y avons fait une petite saucette matinale accompagné des surfeurs et des petites familles qui arrivaient tranquillement pas vite. La culture du surf est assez répandu ici aussi. Pas seulement en Australie. Je n’aurais pas pensé mais oui, c’est bien vivant et les gens font faire leur petite ride avant d’aller travailler ou avant le brunch en famille du dimanche. Nice non ? Nous avons fait un dernier détour par la péninsule de Banks, pas très loin de Christchurch pour y visiter la petite ville d’Akaroa, colonisé en 1838 par le capitaine francais Jean Langlois ! Et oui, un peu d’inspiration francaise ! C’est donc un peu a reculons, dans le sens figuré évidemment, que nous avons remis le campervan “Dreams Catcher” tel que nous l’avions baptisé le dimanche 6 fév. Nous avons pris la direction de l’aéroport directement puisque nos 2 vols étaient hyper tôt le lendemain matin. Moi pour le Cambodge et Alex pour l’Australie. Ironiquement tous les deux en direction de Melbourne en fait. Moi pour mon transit et lui pour le début de son exploration australienne.
Voila la fin du périple !! Désolé pour la longueur de ce blogue. Les plus forts seulement se serons rendu a la toute fin ! Ou ceux voulant prendre un petit break du travail peut-être ? ; )
Allez on se gate, quelques dernières images pour vous recompensez !
Publicités

2 réflexions au sujet de « NZ part 2 »

  1. Salut Nancy, tu as effectivement deviné, pour ma part je prends un petit « break » au travail… 🙂
    Ça me fait du bien quand les journées sont un peu moches!
    Contente de voir que ton voyage est à la hauteur de tes espérances.
    Bon Cambodge!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s