Rock Star au Myanmar

Le Myanmar n’est pas un pays facile a résumer. Résolument complexe. De part son histoire entre autre. Allons y avec le commencement…. »once upon a time », ce pays est bordé par l’Inde, la Chine, le Laos, la Thailande et le Bangladesh. Bien entouré non ?
Les Britanniques ont conquis la Birmanie pendant une bonne partie du 19ieme siècle et l’ont même intégré a l’empire Indien. Le pays était considéré comme une province indienne en tant que telle et ce jusqu’en 1937, au moment où ils se sont dissocié pour devenir une colonie indépendante. Durant la deuxième guerre mondiale la Birmanie, de part sa situation géographique, fût un grand champ de bataille. Les combattants Birmans luttaient pour leur indépendance avec au front Aung San et ce, avec l’aide des Japonais pour exclure les Britanniques de leur territoire. Duquel en échange les Japonais promettaient une grande indépendance. Ces promesses furent vaines puisque l’occupation Japonaire fût plus dure que l’occupation Britannique. Au pouvoir Aung San changea donc son fusil d’épaule et s’allia de l’autre côté pour aider les Britanniques a vaincre les Japonnais. Le tout dans l’ultime but éventuel d’être indépendant. C’est sur ces négociations que la deuxième mondiale se termina et que finalement les Britanniques accepta de leur céder l’indépendance en 1947 au moment ou Aung San lui-même, qui géra les négocitations dans son ensemble, ne vécu jamais son rêve de voir son pays autonome. Il fut assassiné au courant de l’année. L’union de la Birmanie était tout de même né. Formé sous une démocatrie, ce ne fut pas long que le Général Ne Win organisa un coup militaire afin de faire tomber le gouvernement et il s’installa au pouvoir en 1952. Il y resta jusqu’en 1988. Quand même ! Des manifestations pro-démocratique éclatèrent en 1988 dans le pays, violentes, et dont le résultat fut de faire tomber a nouveau le gouvernement. Le leader de tout cela ? Le général Saw Maung qui régna maintenant sur le pays rebaptisé Myanmar. Des élections législatives eurent lieu en 1990 et le parti d’opposition ( National League for Democracy – NLD) gagna avec une mince majorité. Or le parti de Saw Maung refusèrent de céder le pouvoir et placa la leader du NLD et gagnante du prix Noel pour la paix, Aung San Suu Kyi, sous arrêt avec obligation de resté dans sa maison. « House arrest ».  Pour combien de temps je vous entend dire ? 14 ans!! Et ce sur les 20 dernières années ! Surréel ! Le pays est toujours sous dictature militaire a l’heure ou l’on se parle. Le gouvernement contrôle tout, la police est inefficace et la pauvreté….visible. Partout. Juste constater parfois l’état de leur monnaie….complètement déchirée, vieille, presque inutilisable. Et bien le gouvernement refuse d’imprimer de nouveaux billets, ca coûte trop cher.  Pour conclure, en réponse aux attaques du gouvernement en mai 2003 contre Aung Suu Kyi, les États-Unis ont imposés des sanctions économiques contre le Myanmar.   Alors que les gros voisins puissants ( Chine, Inde) n’ont rien dit, rien fait. Silence radio.  L’été 2007 connu également des démonstrations contre le régime militaire en place. Démonstrations qui furent brutalement réprimées. Les moines du pays ( nombreux) prirent les devant et les citoyens suivirent en support. Les images de ces révoltes firent le tour du monde. La réponse du gouvernement fut de tirer sur la foule, arrêter les moines, fermer les monastères, couper internet donc isoler le pays encore plus. D’autres pays suivirent le boycott  des États-Unis dont le Canada, l’Australie et l’Union Européenne. Les Nations Unies ont tenté en vain d’établir le dialogue. Malgré ces condamnations internationales, Aung Suu Kyi fut garder sous arrêt pour cause de bris de condition. Elle fut libéré le 13 novembre dernier. Des élections devaient avoir lieu et je ne suis plus sure si actuellement, elles ont eu lieu ou doivent avoir lieu. Voilà pour la mise en contexte historique. Rassurez vous, le pays est tout a fait sécuritaire a visiter! Les touristes sont une source de revenu dont les Birmans ont de besoin.
Isolé dans son régime repressif, ici on ne rigole pas. Deja pour y entrer, il faut montrer pate blanche au niveau professionnel. Ils n’autorisent pas de visa aux journalistes, ecrivains, a toutes personnes suceptibles de leur creer une mauvaise presse par la suite. Et sur la rue, dans les commerces, tu vois les officiers. Ils sont la. Tu ne sais pas toujours ce qu’ils font ou ce qu’ils cherchent. Lors de notre embarquement dans l’autobus de Inle Lake a Yangon, pour le retour, partout sur la rue des officiers sifflaient, nous devions nous arreter, ils montaient a bord et demandaient a certaines personnes de s’identifier. Ils devaient chercher quelqu’un en particulier j’imagine. Je ne l’ai jamais su. Mais tu vois que les gens cooperent. Ils n’ont pas le choix. Je me permet de citer a nouveau mon Lonely planet : “The long-suffering people are everything the regime is not. Gentle, humourous, engaging, considerate, inquisitive and passionnate. They want to plan a part in the world and to know what you make of their world”. Bien dit non ? C’est ca la Birmanie.
J’avais également lu :  “It is quite unlike any place you know about”. Qu’ils ont dont raison ! Je pensais le Laos authentique et vrai. Sans rien n’y enlever loin de là, on est ici  une coche au dessus. Mes vraies premières impressions : archaique, bordélique, austère ! Cela m’a pris quelques jours pour m’y sentir a l’aise. Ca n’avait rien a voir avec les gens. En fait si, un peu. Les gens sont ultra curieux. Mais vraiment ! De toi le western a la peau blanche. Oui toi le touriste venu dans son pays. Or, ils sont aussi réservés alors partout sur la rue, dans l’autobus, au restaurant, dans les temples, tu te fais regarder. Mais vraiment regarder. Pas au début seulement 10 min, en tout temps ! C’est plutot spécial je vous dirais. On ne s’y habitue pas. En tout cas pas moi. Tu sens les yeux sur toi, les regards de partout, tu vois les gens se donner des coups de coudres sur la rue pour que leur voisin te regarde également. Une rock star !! C’est rien de méchant. Je pensais que c’était parce que j’étais une fille, blonde, peau blanche, etc. Je me suis rendu compte après une semaine que non, c’est comme ca pour tous les touristes je crois bien. Mon premier réflexe fut un peu de me replier sur moi. Mécanisme de défense j’imagine. Je cherchais ma place. J’ai rapidement réalisé que si tu t’ouvres, si tu souris le premier, si tu vas vers eux….ils sont tellement contents! Ils sont juste curieux. Dès ce changement d’attitude de ma part entrepris, j’ai vu une grande différence dans mon bien être et dans mon appréciation du pays.
Le Myanmar est un pays facile a voyager dans le sens ou le trajet “touristique” est facile a emprunter. Il y a 4 pôles touristiques : Yangon la ville d’arrivée. Capitale sociale, économique et culturelle quoique non plus la réelle capitale politique maintenant. Ensuite Mandalay, Bagan et le Lac Inle. Grosso modo, les gens parcours ces villes. Les plus aventureux ou ceux prenant leur temps étirent leur passage et sortent des sentiers battus. Les voyageurs que j’ai rencontré ici prennent en moyenne 2 semaines pour voir le pays. C’est bien peu. Dans mon cas, j’avais a peine plus soit 18 jours. Ce fut parfait même si j’aurais pu y rester plus longuement et explorer les plages et le sud-est du pays. Next time !
Le Myanmar est figé dans le temps. Forcé par le gouvernement, leur vie a pris place quelque part dans les années 50 et y est resté. Ici on est loin des 7-Eleven de la Thailande ( inexistant) et le clash entre les 2 pays m’a rentré dedans au départ. Contrairement a presque partout en Asie ou avoir un cellulaire est un standing social, oubliez ca ici. Il y a des postes de telephone sur les coins de rues! Les gens arretent pour y faire un appel sur un bon vieux telephone a fil,comme dans le temps !
Vous verrez sur les photos que je vous partagerai éventuellement, les hommes portent la jupe longue communément appelé le Longyi ( prononcé longji) et les femmes le maquillage traditionnelle Thanaka. Pate créer a base de sandalwood ajouté a de l’eau et frotté sur un morceau de pierre. Cela produit un liquide qu’elles s’appliquent au visage. Nous avons entendu plusieurs versions a la réelle utilisation : pour se protéger du soleil, pour l’esthétique et la beauté des femmes, pour se rafraichir. Peu importe la vraie raison, cela creer un effet visuel surprenant au départ. On a essayer c’est clair ! Ici on voit que les joues mais nous en avions partout sur le visage.
D’ailleurs, je vais souvent parler au “nous » – on” puisque vous savez qu’un voyageur seul ne reste pas seul bien longtemps….après quelques jours  a parcourir le pays, je croisais souvent les mêmes touristes dont un couple de Hollandais qui étaient justement arrivé de Bangkok avec le même avion que moi. Nous logions au même hôtel a Yangon. Nous nous croisions partout. Nous étions également dans le même hôtel a Mandalay alors lorsqu’est venu le temps de quitter Mandalay, nous avions là aussi choisis de prendre le même bateau pour nous rendre a Bagan sur la riviere Ayeyarwady ( quand je vous dit “même circuit touristique!) et bien a 4h45 du matin, quand le pick up est venu a l’hotel pour nous chercher et que nous avons partager une journée entière a discuter sur le bateau, nous étions devenu inséparables ! Nous sommes donc resté ensemble pour tout le reste du voyage c’est donc dire presque 2 semaines. Ils sont tellement gentils ! Avec eux et Linda l’autre hollandaise avec qui j’ai voyagé au Laos, je peux résolument dire que j’aime les Hollandais. Ils sont gentils, drôles, facile a vivre, respectueux, ouvert d’esprit bref ils m’ont grandement donné envie d’aller les visiter chez eux ! C’est pas l’envie qui manque ! Ils nous ressemblent un peu au niveau du caractère les Québécois je trouve. Ce fut vraiment un plaisir de les connaitre et d’échanger avec eux ( même de la musique ! J’ai pleins de nouveaux band Dutch et en échange, je leur ai refilé Arcade Fire!) et ce fut plein de tristesse que je les  ai  laisser partir la veille de mon départ. Nous avons élaborer pleins de possibilités de nous revoir : peut-être en Thailande en juin, en Amérique du Sud l’an prochain, au Canada s’ils décident d’y venir ou encore en Hollande lorsque moi, je pourrai m’y rendre. Ils ont débuter en janvier dernier un voyage de 1 an et demi. Ils sont resté 2 mois en Inde, 1 mois de demi au Népal ou ils ont fait le trek d’Annapurna et après une pause d’une semaine en Thailande, ils sont maintenant au Myanmar. C’est drôle comment la vie est ainsi faite puisque si j’avais décider d’aller au Sri Lanka après le Myanmar, ce que je devais faire mais j’ai finalement changé d’idée, et bien je les aurait possiblement revu ! Ils s’y rendrons quelques part en juin! Bref, assez parlé de mes nouveaux amis, je voulais seulement vous les présenter et vous dire que j’ai passé beaucoup de (bon) temps avec eux durant mon passage au Myanmar.  Ah oui, leurs noms peut-être…Saskia et Joris!
Je manque de temps ce soir mais ce n’est que partie remise ! A suivre très bientot dans un écran près de chez vous !
Publicités

4 réflexions au sujet de « Rock Star au Myanmar »

  1. C’est drôle Nancy, je flippe déjà sur les Nérlandais. Ma chanteuse favorite est néerlandaise ! Peux-tu me dire quels bands dutch ils t’on refilé ? Je suis très curieuse !

    • Drôle en effet ! Plusieurs dont : Anouk, Caro Emerald, Ellen Ten Damme, Di-Rect, Jenny Lane, Junkie XL, Justice, Kyteman, Lady Linn and Her Magnificent Seven, Laura Jensen , Racoon et The Baseballs … entre autres ! Elle est la dedans ta chanteuse chérie ? 🙂

      • Non ! C’est Anneke van Giersbergen. Elle a tout de même collaboré avec Kyteman. Elle a une voix superbe et un répertoire assez varié. Je ne sais pas si tu as accès pour entendre de la musique via internet, mais voici 10 chansons sur son site, dont celle avec Kyteman.

        http://www.aguadeannique.com/music

        En tout cas musicalement, là-bas, c’est très actif, il y a plein de talents, et ils collaborent souvent entre eux. J’en connais plein d’autres, mais ils ne sont pas dans ta liste. Autre style.

        Je fouille un peu là, il y a des belges et des allemands dans ta liste !! 😉

      • J’en prend bonne note ! 🙂 Oui très forts ces groupes Hollandais! J’ai du glisser par mégarde le belge…on a tellement échangé de trucs !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s