Et depuis alors ?


Depuis le Myanmar ? …et bien je suis revenue en Thailande.
Bien au chaud, pays douillet. Facilité 360 dégrées. Le retour fut agréable. Après un bon foot massage et quelques journées tranquille, j’ai eu envie de voir plus loin et c’est du côté Ouest de Bangkok que je me suis dirigé, plus particulièrement vers Kanchanaburi. J’avais envie de flatter des tigres! Je rigole bien mais en fait, j’y venais pour trois choses : voir le temples des tigres, aller visiter le parc National d’Erawan avec ses superbes chutes ainsi que traverser le Pont de la rivère Kwai. Vous vous rappeler du film ? Je dois le relouer a mon retour puisque c’est très loin maintenant. Coopération Britanno-Américaine sorti a la fin des années 50. Bref je suis allé voir le pont et m’instruire un peu plus sur cette portion de la deuxième guerre mondiale que je ne connaissais pas au Musée de la Guerre et au Jeath museum. Le dit pont fut construit par de nombreux prisonniers de guerre et des travailleurs sous la gouverne des japonais qui avaient en tête de construire une ligne terreste entre la Thailande et la Birmanie et ce, afin d’éviter de devoir utiliser les eaux naviguables de la Thailande, de la Malaysie et de Singapore patrouillés par leur ennemis. Ils voulaient avoir acces a leurs ravitaillements par train. La construction devait durer 4 ans mais au rythme ou ils ont demandé aux prisonniers de travailler, le tout fut terminé dans un délai de …16 mois! On parle quand même ici de 415 km !  Ils ont rejoint les deux extrémités de la voie ferrée quelque part en cours de route puisque au moment ou la construction commenca a Kanchanaburi en Thailande, il en était de même du coté Birman. Il est triste de constater que plusieurs hommes y ont laissé leur vie. Malnutrition, maltraitance et  maladie entre autre.  Les corps sont enterrés au War Cemetery. Ce dernier est d’ailleurs très bien entretenu.

 
L’ironie dans l’histoire ? Le pont fonctionna pendant a peine 2 ans avant d’être bombarbé par les alliés et tout fut démoli. Reconstruit depuis. A l’origine en bamboo, le pont que j’ai apercu est fait de béton et d’acier. Presque moderne. La portion du centre aussi fut reconstruite. De là son architecture différente du reste de l’ensemble. Un arrêt historiquement fort intéressant.
 
Le lendemain, j’ai fait 2 heures d’autobus pour me rendre au Erawan National Park pour aller voir les chutes divisées en 7 palliers tous très jolis les unes après les autres. Une belle marche en forêt dans un décor enchanteur. J’ai adoré ma journée ici ! On peut facilement s’y baigner et s’y perdre pendant des heures. La nature, les petits oiseaux, les papillons, le beau temps. Love it !
 
Les curieux sur facebook aurons déjà vu ma photo de profil ou je suis accompagné d’un chaton format géant. Tigrou nourris aux OMG. J’avais beaucoup entendu parler du Tiger Temple. En bien et en mal. Je suis allé voir par moi même. C’est super intéressant de pouvoir cotoyer les tigres ainsi mais le prix d’entrée est beaucoup trop élevé et le monastère ( oui il s’agit d’un monastère a la base) est quelque peu controversé. Semble t’il que les tigres sont soignés et nourris avant d’être retourné dans leur habitat naturel. Or, il y aurait controverse a ce sujet. Les tigres seraient peut-être drogués. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de m’informer davantage alors il m’est difficile de prendre position. Ce que je voulais c’est flatter des tigres. Et je fut servie ! Toute qu’une expérience !
 
J’ai voulu pousser la thématique “Pont de la rivière Kwai” au maximum alors j’ai pris le train pendant 3 heures pour mon retour en “ville” soit a Bangkok. Le réseau de transport Thailandais charge un prix symbolique de 3 dollars ( 100 bath) pour cette randonnée touristique a bord du train. Très agréable. Vue vraiment belle. Musique aux oreilles. Fênetre ouverte. Gros vent. Gros bonheur.
 
 
J’ai recroisé mes amis hollandais Joris et Saskia eux aussi de retour a Bangkok après leur périple un peu plus long que le mien au Myanmar. Quel joie de les revoir ! Et dès le lendemain un autre ami arrivait : Alex! Épuisé de son trip d’un mois en Europe. C’est donc avec en tête un plan de repos complet que nous avons pris tous les quatre la direction de Kho Tao au sud. Nous nous sommes déniché, après maintes heures de recherche au  gros soleil, un petit paradis. Une belle petite baie avec bungalow privé. Hammac inclus ! Parfait pour nous. Nous nous y sommes posé pour quelques jours et n’avons … rien fait. Pour être honnête les Hollandais eux se sont quand même activés un peu mais Alex et moi….deux grosses épaves. On a dormi comme jamais. Mangé. Écouté la saison 5 de Dexter jusqu’aux petites heures du matin. Fait du motorbike. Lu. Bu du rhum and coke. Bronzé. Jouer du ukulélé. Fait ami avec le chien. Mis du cutex. Juste moi, pas Alex. Toutes des choses bien difficiles. Remords ? Aucun !
 

Après ces quelques jours sans énervement, un plan machiavélique s’est présenté a nous. L’île voisine ? Kho Phangan. Oui oui la même ou j’étais allé avec Catherine et Melanie en Mai. La pleine lune ? Ben kin, Full Moon party prévu pour le 16 juin! On était dans les dates! Nous avons beau avoir 30 ans, nous nous sommes dit “Un full moon c’est once in a life”. Alors GO !  On est parti s’installer a Kho Phangan pour quelques jours. Là aussi nous avons requis le nécessaire : bungalow ultra bien situé, hammac évidemment, motorbile stationné a l’entrée. plage a perte de vue devant. Le tout a prix cheap cheap cheap. On a relaxé…et on s’est amusé au Full Moon ! Parmi la foule de 15 000 personnes. Jeunes et tout en fluo. Je n’ai malheureusement pas les photos avec moi pour le moment mais je vous reviendrez avec. Si elles sont montrables ! 😉  De retour au bungalow aux petites heures du matin, le ciel était clair et la lune éclairait vraiment la marée haute que nous avions devant le bungalow. De toutes beautés.
 (Mel tu reconnais le bungalow sur la gauche ? ) 
Le reste de notre temps a Kho Phangan fut une copie de Kho Tao. Relaxation, discussion et petit moton. Le temps était venu de se séparer. Après nous être remis de notre Full Moon, j’ai repris seule la route vers Bangkok au Nord alors qu’Alex partait la même journée que moi mais pour le sud, en direction de la Malaysie. On se reverra au Québec mon ami ! Saskia et Joris restaient eux un peu plus longtemps mais se dirigeaient également vers la Malaysie ensuite. Après un dernier lunch au paradis des marchés ( tout y est tellement délicieux!!), j’ai pris mon bateau et suis partie. Une nuit dans le bus et hop, me revoilà a Bangkok ! Again and again ! 

Publicités

Bilan Thailande

Pour moi la thailande ce fut :
– Des 7-Eleven partout, pire que les Starbucks aux États-Unis;
– Des ladyboy a profusion. Fascinant quand même…quoique être un mec, je serais toujours sur le qui-vive;
– Same same but different … encore et encore !;
– Elvis Presley immortalisé en photo, surtout au Nord du pays. Il y a un complexe de ne pas réglé ici;
– Des endroits charmants ou je me serais barré les pieds plus longtemps : Paï, Kho Phi Phi et Kho Phangan;
– Des rencontres fantastiques;
– Des moines ouverts et disponibles, particulièrement a Mae Hong Son;
– Des randonnées de motorbike encore et toujours. Quelle liberté au sens propre et au sens figuré !;
– Des shakes…et des pancakes! ;
– Un cours de cuisine qui je l’espère nous aura inculqué les secrets de la bouffe thaï a jamais;
– La bouffe de rue, gouteuse! Si peu chère. Pad thai en série bonsoir ! ;
– Des plages magnifiques, une eau cristalline. Comme dans les photos de magazines;
– Des gens gentils, non-blasés et au sourire facile. A l’anglais un peu moins;
– Plaque tournante du tourisme : lieu de shopping et de transit qui me permis de revoir pleins de bons amis. Merci timing ! ;
– Bangkok avec sa grosse ville, son traffic de fou, ses tuk-tuks incomparables et ses millions d’habitants. Ou je m’y suis senti bien;
– Les variations toujours un peu inquiétantes…d’odeur;
– Manger pour 5$ par jour;
– La rivalité Khao San Road et Rambuttri, lieu de résidence des voyageurs ou tout est a porté de main. Go Rambuttri, Go ! ;
– Des fou-rires sous la couette!;
– Les transports longues distances : bus, train…parfois même avion! Quel grand pays offrant une riche variété !;
– Le coté économique du pays, qui m’a surprise dès le départ ;
– Du thé Thaï qui au premier abord semblait toxique…et qui fut doux a gout!;
– Des nuits un peu plus courte que les autres, parfois même sur le sol de l’aéroport ;
– Passer le premier contact touristique pour découvrir ce qui se cache vraiment dans les racoins d’une île ;
– Des brochettes sur la grill, directement du kiosque de rue ;
– Des belles discussions en tout temps ;
– Un tour avec un des animaux les plus fascinants : l’éléphant ;
– Des muesli, yogourt et fruits frais au petit dej. Avec un mango shake svp! ;
– du soleil, de la chaleur, parfois presque trop. Tous les jours ;
– Des rides de bateau agréables et qui permettent d’arrêter un peu le temps ;
– Des massages a tous les coins de rues. Impossible de ne pas craquer, surtout pour le prix ;
– Des consultations d’hopital ou de cliniques médicales fait avec des gens compétents, rapides et organisés ;
– Des endroits reculés, parfait pour être tranquille, bronzée et profiter du temps ;
– Des endroits populaires pour se coucher tard, fêter, s’amuser et profiter du temps ;
– Des temples, des wat, des stupa…en veux tu en v’là! ;
– Des nights, street et food market dont on ne se lassent pas;
– Trop de crevaison;
– De la beach, toujours ! ;
– Des fruits frais sur la rue pour….0,50$! ;
– Une bière nationale bonne au gout : la Chang ;
– Des fireshow sur la plage fait par des gens tous très….a jeun (sic) ;
– De la boxe thai. Difficile au départ mais captivant par la suite ! ;
– Des couchés de soleil de toutes beautés ;
La thailande fut pour moi un pays qui passa trop vite certes, mais qui me reste encore a découvrir. Il y a tant de choses a voir et a faire! C’est facile, c’est beau, c’est bon, c’est confo, c’est organisé, c’est douillet. Et c’est pas cher. Environ 1000$ pour 32 jours, soit 33$ par jour. La ou il fait bon revenir encore et encore.

Bangkok

Le retour a Bangkok fut…..sous la pluie ! Il y a définitivement quelque chose dans le karma de cette ville quand nous y posons les pieds. La première fois en plein water festival et la, nous devions arriver vers 5h am du matin. A 3h15 tapant, nous y étions sous un déluge impossible. Tant que cela reste sporadique. Je croyais bien m’y reposer….ce ne fut pas le cas dans les premiers jours. Déja a notre arrivée, j’avais un petit soucis de santé. Je m’étais légèrement coupé le dessous du pied avant de quitter Kho Phangan, rien de grave mais après la nuit de bus et l’arrivée a Bangkok, j’avais une autre surprise qui a pris la forme d’un … gros pied ! Ben oui, un vrai pied de petit gros !!  Je paranoïais un peu au départ parce que je pensais que je pouvais m’être infecté le pied mais non, au final c’était simplement de la rétention d’eau. Aucune idée du pourquoi du comment…mais ca duré quelques jours. C’est Mélanie qui commencait a bien se foutre de ma gueule avec mes bobos qui ne finissent plus : la conjonctivite et l’enflement de la cornée au départ, des irruptions cutanés qui partent et reviennent, un petit mal de gorge, là le gros pied. Fallait que je dorme le pied en l’air. Je m’étais fait un set up pour le garder surélevé. Et quand j’essayais de marcher, je bouettais a cause de ma coupure…vraiment de toutes beautés ! J’ai du prendre des médicaments quelques jours afin d’évacuer le trop-plein d’eau en moi et tout fut ok !! C’est la meilleure celle la..de la rétention d’eau !
Nous ne nous sommes pas empêcher de rien faire et dès le lendemain de notre arrivée, nous avons attaquer le Palais Royale et le Wat Pho, 2 symboles importants de Bangkok.
Le palais royale abrite la résidence royale mais également de nombreux bureaux gouvernementaux et surtout le temple du bouddha d’émeraude que nous avons tant eu de la misère a avoir ! Nous avions grosso-modo terminé notre visite quand nous avons réalisé que nous avions passé devant le bouddha d’émeraude. Que voulez vous, c’est un grand lieu rempli de touristes, nous l’avons tout simplement manqué. Et bien je vous jure que ca du prendre pas loin de 30 min d’argumentaire bien nourris pour pouvoir y retourner….et ce escorté !!  Nous nous sommes rendu compte au courant de ce voyage que les thailandais sont très “sur les lois”. Il n’y pas pas de compromis ou d’ententes possibles. Déja dans nos premières journées, nous avons fait un check out d’hotel a 12h05 au lieu de midi…..et ils nous ont chargé la nuit supplémentaire ! Vous voyez le genre. Alors ici au Palais, nous avions déja payé notre acces de 350 bath ( environ 11h50$) et ils nous disaient que quand les touristes sont sortis, c’est trop tard. Impossible d’y revenir. Il fallait repayer…..wowowo ! Bref, tout fut ok. Je vous présente même mon habit de visite parce qu’en plus d’être strict sur les réglements, ils le sont sur l’habillement. En fait, ils l’ont surtout été ici pour le palais. Pour le reste des temples, fallait faire attention a couvrir les genoux et a mettre un châle sur les épaules mais ici, malgré la chaleur, j’ai du porter chemise et sarong. La classe !
Ensuite, tout juste a coté du Palais Royale nous sommes allé voir le Wat Pho. Ce temple abrite le bouddha couché. Statue de 45m de long et environ 15m de haut aux pieds incrustés de nacre. Ce bouddha représente bouddha sur son lit de mort, sur le point d’accéder au nirvana. Impressionnant quand même ! Le Wat Pho est le plus ancien et le plus grand temple de Bangkok. En ce qui me concerne je pourrais très bien y retourner pour compléter ma visite puisque j’ai du y abandonner Mélanie pour courir jusqu’a l’autre bout de la ville à l’ambassade du Myanmar pour remettre mon application pour le visa. Hélas, mes efforts furent inutiles, je suis arrivé trop tard cette journée là !
Bangkok fut aussi le lieu de nombreux massages ( thai masssssssssage comme ils disent eux même de facon un peu laconique!) tellement peu cher! Les foot massages, les massage du corps et même hier encore un facial. C’est vraiment le paradis du soins esthétiques cheap! J’aime ! Nos quelques jours ici nous ont permis de revoir plusieurs de mes amis. Trop nombreux selon Mel ! La première fut Caroline Giguère avec qui j’ai parcouru l’indonésie il y a de cela quelques semaines. Elle était en passage avant de quitter pour le Vietnam alors ce fut un plaisir de la revoir le temps de quelques heures ! Ensuite Catherine la francaise, la même qui était avec nous a Kho Phangan (voir blogue précédent). Elle est arrivée avec quelques jours de délai et elle s’est jointe a nous pour le week-end. Nous avons arpenté le Chatuchak Market en sa compagnie. Ce marché de fin de semaine est complètement débile ! On y trouve de tout et ce, de bonne qualité. Après négociation bien sur ! Il faut s’y rendre en taxi puisqu’il est un peu a l’extérieur du centre-ville mais ca vaut le détour, surtout pour les gars. Ces derniers sont choyés ici pour le magasinage. Nous nous sommes séparé le temps de quelques heures afin d’optimiser notre shopping mais nous avons toutes fait de belles trouvailles ! Passer du temps avec Catherine aussi ne serait pas complet sans faire un peu la fête! C’est donc dans un micro petit bar situé entre les populaires rues Rambuttri et Kho San Road que nous avons atteris en soirée. Elle quittait le lendemain alors il fallait souligner dignement ce départ ! Une autre courte nuit ! 
Nous avons profiter de notre passage a Bangkok pour faire une excursion d’un jour a Ayuthaya situé a environ 1 heure au Nord de Bangkok.  Ancienne capitale du royaume, cette ville fut détruite par les birmans il y a des centaines d’années et c’est ainsi qui Bangkok devint l’actuelle capitale. Classée au patrimoine mondiale de l’Unesco, la ville présente un coté archéologique intéressant avec ses nombreux wat et ruines. C’est ce que nous venions chercher ici, des nouvelles installations a découvrir. Par chance nous avions choisis la formule avec guide et transport inclus. En toute fin de voyage ainsi, il nous aurait pesé de devoir gérer cette journée alors nous nous sommes plutot laisser porter par le rythme de la journée, bien rempli mais parfait dans notre cas.
 
 
Le reste de nos derniers jours communs a Bangkok furent fait de mini-shopping ( je me suis fait faire de nouvelle lunette!), d’un tour de bateau sur la Chao Praya River ( fleuve divisant Bangkok et moyen de transport agréable), le dépot de ma demande de visa pour le Myanmar ( réussi cette fois!), quelques massages bien évidemment et tranquillement pas vite, la préparation au départ de Mélanie. Toujours dans la suite “Mes amis a Bangkok” ( désolé je m’écartes….) nous avons passé 2 jours avec mon ami Alexandre. Celui avec qui j’ai eu la chance de parcourir la Nouvelle-Zélande en janvier-février dernier. Il était aussi de passage avant de prendre son vol pour Paris alors nous avons partagé hôtel, repas, bière, marche et shopping ensemble. Ce fut un plaisir de le revoir, avec tellement plus de cheveux ! 😉  Il a quitté mercredi dernier. On se reverra peut-être a nouveau en juin nous ici. Après son retour d’Europe et le mien du Myanmar. Si nos horaires concordent.
 
La suivante a quitter était ma belle Mel ici déchirée entre ses 2 amours les pad thai et les banana pancakes. Départ jeudi matin très très tot. Après une derniere soirée bien tranquille, de belles discussions et quelques derniers fou rires, nous avons fait son sac rempli de souvenirs avant de dormir qu’une simple petite heure. Le départ pour l’aéroport était a 4h am. On s’est levé aux aurores et avons marché en silence. C’était déjà la fin. Ce mois ensemble passa comme un clignement d’oeil…beaucoup trop vite ! Nous avons eu des journées bien remplies mais nous ne nous sommes jamais ennuyé. Ce fut un vrai charme de découvrir avec Mel ce fantastique pays aussi beau que diversifié. Nous avons fait des bons choix de destinations aussi. Le Nord avec notre cours de cuisine, le tour d’éléphant, le bike trip jusqu’a Mae Hong Son, la charmante Paï fut génial ! Et le sud avec la cristalline Kho Phi Phi, la tranquille Kho Lanta et la festive Kho Phangan fut également de bons choix ! Et nos derniers jours a Bangkok. A l’heure ou vous lirez ce texte, elle est déja rentré bien sagement dans le 450. De retour dans ses affaires. Profite en bien mon amie ! Je t’aime.
Alors moi donc, je suis encore a Bangkok. Vraiment je m’éternise. Mais je ne m’ennuie pas. J’y suis bien. Il y a tout le temps quelque chose a faire et ca me fait du bien de poser mon sac pour une plus longue période. Semblant de stabilité. J’ai revu hier les amis francais rencontrés a Kho Phangan et ce, avant leur départ pour Paris. Vraiment, je suis l’accompagnatrice parfaite pour votre départ de Bangkok. Faut m’y inclure la prochaine fois. Après maintenant 5 départs d’amis….vous pouvez pas trouver plus qualifié que moi ! Reste plus que mon propre départ. Lundi matin. Destination : Myanmar! On passe a autre chose là. Je vous reviendrai avec plus de détails sur ce pays. Je me prépare depuis hier. J’attendais un peu la confirmation de mon visa mais ca y est, je l’ai en main ! Ou plutot bien imprimé dans mon passeport. J’ai donc changé mon argent aujourd’hui. Il faut avoir des dollars US bien neufs, aucune brissures ni rien. Je préparerai mon sac ce soir après avoir fait de plus ample lecture sur le pays. C’est donc mon dernier 24h a Bangkok ! Ah oui, il y aura massage avant de partir ne vous en faite pas !

Welcome baby !

Je prenais mon vol le 14 avril dernier pour venir passer un beau mois en Thaïlande avec ma bonne amie Mélanie. Nos retrouvailles furent vraiment émotives, nous étions si contentes de nous retrouver après bientôt 8 mois! C’est elle qui était venu me porter a l’aéroport dans la nuit du 6 septembre dernier. C’est tellement drôle, rien n’avait changé. C’est comme si on s’était quitté hier !  Je l’ai attendu a Bangkok, près du carrousel a bagages.  Je l’avais vu de loin dans la file pour l’immigration. Que c’est bon de voir un visage familier ainsi parmi la foule. Nous avons donc pris la sortie ensemble et nous sommes dirigé vers le centre-ville de Bangkok ne sachant pas ce qui nous attendait! Nous arrivions en plein Songkran ( Thai New Year) et eux ici, ils célèbrent le tout par un gros « water festival ». Bin kin!! Partout dans les rues, ca dansent, ca s’arrosent a qui mieux-mieux, ca s’étend de la poudre mélangée avec de l’eau partout, le gros party quoi ! Nous furent laissé là par le shuttle de l’aéroport, sur un coin de rue. Ok pas de problème, nous allons marché ! Torpinouche….ce fut tout un défi ! Fendre la foule, le gros packsac au dos, se faisant arroser de partout et « beurrer » par des mains sortant de nulle part. Une sacré arrivée je vous dit pas ! Mel en plus, en plein décalage horaire, un peu traumatisée de la chose. Je dois avouer que c’était impressionnant. Maintenant, on peut en rire!! Sur le coup, je vous dirais que tout ce qu’on voulait c’est rejoindre l’hôtel et tenter de nous mettre au sec. Tout notre stock y est passé, tout nos vêtements également. Wet wet wet les girls. C’est comme si nous avions atteris en plein milieu de Time Square au jour de l’an, avec un gros sac a trainer!! On passait pas inapercu mettons !! Ce fut quand même assez rigolo ! Cela lanca notre portion de voyage commun! Ca donne le ton !!


Et ma tronche dans tout ca  : Welcome in Thailand baby!