2 strikes

1)      J’avais fait mes devoirs et googler mon hôtel a Tokyo. J’étais certaine de son emplacement. En plus il avait une vue sur la baie de Tokyo. Ce que je trouvais d’ailleurs vraiment cool ! J’avais oublié que parfois  un hôtel au même nom peut avoir 2 emplacements différents du au fait qu’il appartient a une chaine d’hôtel.  Bin kin! Me suis retrouvé a coté de l’aéroport. Patafaite la vue sur la baie de Tokyo!  Pensez aux hôtels près de Trudeau a Montréal. Charmant!

2)      J’ai mangé a l’hôtel ce matin, au buffet. J’étais pressée pour mon vol. Je me suis d’ailleurs bourré la face. Mon erreur de nord-américaine ? J’ai été (en partie) vers la bouffe que je connaissais! Ben quoi ? J’suis pas encore tout à fait habitué à la soupe, au riz et aux légumes pour déjeuner moi. Bon ok, j’ai fait un 50\50 disons. J’ai pigé dedans quand même. Un mix de toast-confiture, curry, yogourt, riz, œuf brouillé et soupe miso! J’vous promet de m’améliorer. J’pense que j’ai voulu rester un peu dans ma zone de confort, sachant que j’allais manger beaucoup de cela dans les semaines à venir. Comme une p’tite dernière gâterie.

Une suite d’hôtel hypoallergénique ?

Je ne suis pas douillette loin de là mais la nouvelle a tout de même retenu mon attention. Étant allergique aux acariens, je suis sensible aux environnements où je dors lorsque je suis à l’étranger. Réaction cutanée instantanée.

Il s’agit d’une suite alors évidemment, le tout est pensé en fonction des gens fortunés. Force est d’admettre que cela doit répondre à un besoin sur le marché. Oui je sais, certains dirons que nos environnements sont rendu beaucoup trop aseptisés. Peut-être. Mais moi, ca me parle. Je serai curieuse de tester le tout.

Voici l’article en partie :

Aux côtés de la «Presidential Suite» et de la «Royal Suite», on trouve désormais au Four Seasons la «Hypoallergenic Suite».

Les chambres hypoallergéniques existent maintenant dans de nombreux hôtels, mais c’est la première fois qu’une suite complète est bâtie sur ce principe. On y trouve du parquet, des stores au lieu de rideaux, du linge de lit et des produits de toilette adaptés. Les produits d’entretien sont également choisis en fonction de leur capacité à ne pas provoquer d’allergies.

La suite, conçue par Pierre Yves Rochon, a pour but d’accueillir les riches allergiques qui ne souhaitent pas se contenter d’une chambre standard, et veulent profiter d’un bel espace et du panorama sur le Lac Michigan.

PURE, qui propose des chambres sans allergènes dans des hôtels, affirme que plus de 1.500 voyageurs descendent dans ses chambres hypoallergéniques chaque semaine, et que ce chiffre est en hausse constante. Le mois dernier, des chambres «PURE Allergy Friendly» ont ouvert au Texas, dans le Maryland, en Georgie (États-Unis) et à Athènes en Grèce. L’idée est de prendre soin du tiers de voyageurs qui se plaint d’allergies.

À l’hôtel Hilton Arlington, au Texas, premier des hôtels Hilton de la ville à proposer des chambres hypoallergéniques en juillet, le succès est au rendez-vous. «L’ouverture de nos nouvelles chambres PURE Rooms a enthousiasmé nos clients arrivant à l’hôtel, et des clients m’appellent après pour s’assurer d’avoir une autre chambre PURE lors de leur prochain séjour chez nous», déclare James Shandor, manager général du Hilton Arlington.

PURE estime que selon les statistiques, on compte 1,6 milliard de particules par mètre cube à l’extérieur, 1,3 milliard dans une chambre d’hôtel normale, et seulement 133 millions dans une chambre PURE.

Les chambres hypoallergéniques peuvent être la solution pour les personnes qui en ont assez d’éternuer, mais il faut pouvoir se le payer. Même sans qu’il s’agisse d’une suite, ces chambres sont souvent plus chères.

Références:

Cyberpresse

http://www.fourseasons.com

http://www.hilton.com

Hôtel dans un boeing au Costa Rica

Le Costa Rica s’est doté d’un hôtel nouveau genre gracieuseté des designers de Costa Verde. Ils ont installé un gros boeing 727 dans la végétation situé dans un endroit avec une vue paradisiaque. Tout est refait en bois à l’intérieur.

Plus d’images dans l’article.

Comment récupérer un événement tragique ( crash d’avion) pour en faire une expérience client distinctive.

Inspiré de la télésérie Lost ?

Palmarès touristique Québécois

Québec ne cesse de faire bonne figure dans les palmarès touristiques

par Ginette Poulin

Depuis le début de l’année 2010, le Québec et ses établissements d’hébergement ne cessent de s’illustrer sur les différents palmarès touristiques d’ici et d’ailleurs, confirmant ainsi que notre province est un attrait touristique de plus en plus important.

En effet, les Prix d’excellence HostelBookers 2010, remis pour la première fois par le populaire site de réservation en ligne www.hostelbookers.com, ont désigné l’Auberge l’Apéro, située rue Mackay, à Montréal, comme étant l’une des trois meilleures auberges de jeunesse d’Amérique du Nord. Par ailleurs, l’Auberge Montréal Espace Confort, située dans le Quartier Latin, a obtenu le prix du meilleur emplacement en Amérique du Nord.

Rappelons que les Prix d’excellence HostelBookers 2010 récompensaient les auberges de jeunesse ayant obtenu les meilleures évaluations en 2009 et les gagnants ont été choisis en se basant uniquement sur les avis, évaluations et commentaires des utilisateurs du site www.hostelbookers.com.

Quelques semaines plus tard, nous apprenions que les visiteurs du site Expedia.ca ont élu deux hôtels québécois dans le top 50 dans leur palmarès Expedia Insiders’ Select 2010 où les lauréats sont choisis d’après la valeur et la qualité de leur offre. Les critiques et commentaires d’un million de voyageurs et de 400 experts en provenance de plusieurs villes dans le monde ont été compilés et sur un total de 114 000 hôtels et stations de vacances évalués, le Château Beauvallon, à Mont-Tremblant, est arrivé en 14e position et l’Auberge Saint-Antoine, située dans le Vieux-Québec, a terminé au 50e rang.

Les World’s Best Awards du magazine Travel + Leisure ont ensuite récompensé leshôtels Nelligan et Place d’Armes, deux établissements montréalais appartenant au Groupe Antonopoulos. Ces derniers figurent respectivement aux deuxième et troisième rangs des destinations nord-américaines dans la catégorie des 50 meilleurs grands hôtels urbains (100 chambres ou plus) aux États-Unis et au Canada selon les lecteurs du magazine.

De son côté, le classement « Top 10 Eco Ski Lodges and Hotels » du quotidien britannique The Guardian récompensait les établissements se démarquant par la qualité de leur confort, leur offre d’activités et leur souci environnemental. L’Auberge de montagne des Chic-Chocs, située au coeur de la réserve faunique de Matane, en Gaspésie, est arrivée au quatrième rang de ce palmarès.

Les éloges se sont poursuivi avec l’édition d’avril du magazine New York Resident, une publication s’adressant à une clientèle cossue et distribuée à quelque 250 000 exemplaires, qui a publié une sélection des « Best of Québec ». Voici les douze établissements qui ont été sélectionnés pour l’année 2010 :

- Auberge de la Pointe, Rivière-du-Loup
- Auberge de montagne des Chic-Chocs, Gaspésie
- Auberge des Battures, Saguenay
- Auberge Saint-Antoine, Québec
- Château Bonne-Entente, Québec
- Château Beauvallon, Mont-Tremblant
- Gîte du Mont-Albert, Gaspésie
- Le St-Martin Bromont, Bromont
- Manoir de Tilly, Saint-Antoine-de-Tilly
- Manoir Hovey, North Hatley
- Ripplecove Inn & Spa, Ayer’s Cliff
- Station touristique Duchesnay, Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier

Reste à voir si la saison estivale nous sera aussi clémente pour le reste de l’année en cours.

Source : http://www.hrimag.com/spip.php?article4949