Touski Australien

C’est le moment de parler de tout et de rien. Quelques petites remarques sur des choses qui nous ont frappé ici en Australie. Aucun lien entre les sujets, vous comprendrez bien assez rapidement.
– Nous avions remarquer sur certains voitures a l’arrière, situé près de la plaque d’immatriculation des collants avec les lettres P et L. Aucune idée de la signification de celles-ci. Dans les magasins aussi, nous avions vu ces collants a vendre. Vraiment intriquée, nous avons finalement osé le demander a un gars de Melbourne que nous avions rencontré au jour de l’an. Quand les gens ont la lettre L, cela signifie “learner”. Ils doivent garder ce collant sur la voiture pour la premiere année de conduite. Afin de signifier aux autres conducteurs sur la route qu’ils débutent. BIen quand même. Cela encourage la tolérance au volant. Et le P, c’est pour les 2 années suivantes. Je ne me rappelle plus la signification exacte du P mais pour les 2 années qui suivent, cela veut dire aux autres, je-suis-encore-relativement-nouveau-sur-la-route. Mystère élucidé !
-Je ne sais pas si c’est un pacte national, un signe de ralliement pour les touristes, un symbole pour les bien portants mais maudine qu’on a vu des craques de fesses ici ! Jeans trop bas, maillot de bain trop serré, short tombante pour les gars….l’enfer ! Fréquemment, on voyait très bien le haut de fesses et le début de craque de gens. Euh, habillez vous. Ca nous intéresse pas d’imaginer vos fesses. Fin du statement.
– Le cacatoes, oiseau coutant une fortune au Québec (comprendre ici plus de 1000$ ) se promène ici en complète liberté. Banalement même. Ils survolent les parcs et se positionnent un peu partout dans les arbres environnant. Étrange quand même de penser que pour nous, c’est cher pour s’en procurer un. Je ne suis pas très “oiseau” dans la vie mais ils sont plutôt joli ceux là. Blanc avec leur crète de coq jaune. Parlant de truc qui vol, nous avons observé ici un peu partout des chauves-souris. Parfois en fin de journée donnant une ambiance sombre au décor, parfois accroché aux fils électrique en pleine journée, parfois grosse comme pas possible. Vraiment, elles sont nombreuses ! Aucune n’a oser toucher mes cheveux, oufff!
– Les voitures de police sont visibles pas a peu près ici
– Souvent, lorsque nous avons fait de la plage, nous avons été surprises de l’effet que faisait nos pieds dans le sable : kwik-kwik! Tout le temps! Tu ne peux l’éviter. Tu marches et en toute non-subtilité, tu fais un petit bruit a chacun de tes pas. C’est comique ! On s’est permis quelques pas de danse a l’occasion, question d’en rire un bon coup! Première fois que je voyais cela. Entendais cela plutôt ! Pourquoi ici plus qu’ailleurs ? Aucune idée !
Publicités

Grand Ocean Road

Nous avons quitter Sydney vendredi le 7 janvier pour Melbourne et  la Grand Ocean Road. Dernier périple de notre voyage avant le retour final sur Sydney et notre départ mutuel. Déjà!

Nous avions un bus de nuit a prendre avec un gros 12 hrs de route devant nous. Ici sur notre départ. L’équipe des rouges. Team Canada :

La route a bien été malgré le dodo assis-carré. Aux premières loges en plus ! Arrivée tôt ( et tout de même un peu fripée) a Melbourne, nous prenions immédiatement la voiture louée pour aller explorer la Grand Ocean Road !

C’était parti !

Nous avons fait beaucoup de kilomètres cette première journée ou la température alternait soleil et nuages. Nous sommes habitué ici a ces variations constantes de météo maintenant !

La route est superbe! Pour ceux et celles qui ont déjà sillonné la 1 en Californie, c’est tout de même semblable! Eau bleue éclatante, rochers abruptes, route sinueuse.

Nous avons longé la côté, arrêter dans des points de vue complètement malades, été voir des phares et c’est comique puisque sur une des petites routes que nous avons prise, nous sommes tombé sur un troupeau de vaches tout ce qu’il y avait de plus relaxes! Elles étaient là, hyper proches de la route! On a vraiment fait un saut quand on les as vu installé! On s’est stationnée et nous étions tout près!

Et sur la même route, nous avons également croisé des koalas dans leur habitat naturel ! Les voitures et les gens arrêtaient pour les voir de plus près et les prendre en photos. Nous aussi ! Ici une traversée le petit popotin en l’air !  Belle petite bête va !

Au courant de cette journée, nous avons fait tous les lookouts les plus intéressants de la Grand Ocean Road dont les 12 apôtres. Ce spot est le plus connu de la Grand Ocean Road. Image souvent utilisée pour promouvoir la ride. Nous l’avions vu samedi sous un ciel gris mais puisque nous dormions pas très loin de là, nous y sommes retournée le dimanche matin et là, il faisait beau ! My god, ca faisait toute la différence dans les nuances

Très contente d’avoir pu en profiter sous un beau ciel !

 

Nous avons fait notre arrêt du samedi soir dans une petite ville, Port Campbell. Nous avions l’appel de la pizza depuis un moment déjà en zieutant toutes les pizzérias alors comme nous étions dans une voiture loué et non-équipé pour nous cuisiner des plats, nous avons flanché ! Hum….elle était délicieuse !

Question de sauver des sous aussi, nous avions décidé de dormir dans notre petite voiture. Il s’agissait d’une Toyota Corrola Seca, toute petite. Un peu style Honda Fit. Stéphanie dormait sur le banc avant passager et moi sur la banquette arrière ! Ce qu’on ne ferait pas pour sauver quelques nuits en auberge ! Je n’ai malheureusement pas de photo pour vous montrer notre installation ayant oublié de l’immortaliser. Dommage puisque nous étions bien organisé quand même ! Mémorable souvenir !

Nous avons terminé notre visite de la Grand Ocean Road dimanche. Ce n’est pas une route tellement longue, environ 350 km au total. Nous nous sommes rendu le dimanche a Mont Gambier, autre petite ville située celle-ci dans un autre État, le South Australia. Vraiment a la frontière avec le New South Wales. Ici, le happening que nous voulions voir était le Blue Lake. Lac formé dans un cratère volcanique il y de cela très longtemps. Ce qui lui donne une couleur mystérieusement bleuté pendant une certaine période de l’année soit de novembre a avril. Le reste de l’année, il est tout gris. Ce changement de couleur drastique est même un mystère pour les chercheurs. Personne n’est vraiment en mesure d’expliquer le phénomène. Les rochers autour présentent même des residus de cendres. Intéressant comme endroit. Je n’ai pas encore vu le Lac Louise au Canada mais ca donne le goût. Impressionnant a voir live.

Nous avons dormi là avant de reprendre la route le lundi pour un retour express vers Melbourne. Devinez avec quelle température ? Sous la pluie hey oui ! Journée de route anyway, moins grave. L’Australie en plus des inondations connait présentement son pire été depuis 30 ans…. Super timing pour nous ! On ne peut pas trop se plaindre, nous avons déjà été chanceuse d’avoir pu éviter les inondations. Cette dernière journée d’autonomie en voiture se passa sur la route. Nous avons aperçu des champs éternels mais aussi des kangourous et des émeus sur le bord de la route !

Arrivée a Melbourne en fin de journée, nous avons souper dans la voiture.  Notre dernier souper dans l’auto puisque le reste du voyage sera fait en auberge. Commandité par Subway.

De retour a Melbourne, nous remettions la voiture mardi matin. Lundi soir, soirée grise, nous sommes aller prendre un verre et faire notre plan de match de la semaine dans un petit bar de Brunswick St, artère connue a Melbourne pour ses boutiques, restaurants et café.

Joli apercu de cette ville que j’avais si hâte de voir. Melbourne était toute a nous pour le reste de la semaine !

On reprend le temps perdu

Me revoilà ! Désolé pour le manque de nouvelles des dernière semaines. Nous avons été pas mal occupé et le temps passe si vite. On reprend donc d’où nous avons laissé soit pas longtemps après Noël. Bonne année à nouveau a vous tous en passant ! Juste qu’a fin janvier, c’est légal de se le souhaiter!

Nous avons quitté Byron Bay le 26 en direction de Newcastle. J’avais lu dans le Lonely Planet que Newcastle était une destination tendance en 2011. Bon. Disons que de ne pas l’avoir lu, je ne l’aurais pas deviné moi même. La ville est jolie et a un beau potentiel c’est certain..mais dû aux congés des fêtes j’imagine, beaucoup de choses étaient fermés. Pas trop de boxing day là je vous dirais. Nous avons arpenté la ville et visité le fort. Bien joli et conservé. C’était pas mal venteux dû au fait que le fort est près de la mer. Pour le reste, nous avons magasiné un peu dans les quelques boutiques qui étaient ouvertes et avons été prendre un café dans un mignon petit café que nous avons trouvé. J’avais si hâte de l’essayer !

Tel que dit, le temps était venteux et gris alors café, lecture et repos s’imposait. Je vous dirais que tout le temps moche que nous avons croisé durant cette semaine nous poussait toujours a nous isoler dans des petits cafés mignons que nous trouvions en cours de route. Ou de nous promener un café a la main dans les rues mais bref, nous avons fait le plein de café pour un moment déja! Vivement les latte pour remonter le moral du temps tristounet. Passage plutot rapide a Newcastle ou nous avons tout de même pu apercevoir la piscine de la ville appelé Ocean Bath. Sorte de grosse piscine situé dans le prolongement de l’océan. Effet visuel intéressant avec la mer au large. D’ailleurs, Newcastle est aussi un endroit réputé pour le surf. Un ancien champion du monde de surf est originaire du coin. Temps trop mauvais pour en faire ici.

Après Newcastle, qui soit dit en passant n’est pas très loin au Nord de Sydney soit a peine 140 km, nous nous sommes rapproché et avons fait un arrêt a Manly. Nous sommes allé en voiture mais normalement, pour les gens partant de Sydney, tu peux rejoindre Manly avec un ferrie qui part du port de Sydney. C’est rapide, environ 20 minutes et ca donne des points de vues vraiment beaux sur Sydney et Manly. Petite croisière intéressante tout en se déplacant. Ce sera pour une autre fois dans notre cas. Après avoir vu la déserté Newcastle, ici nous fûmes entouré de monde ! Ca grouillait de vie! Le port d’où les gens arrivait mais aussi les petites rues autour où nous sommes promené. Boutiques, plages, cornet de crême glacé, café terrasse. Partout partout. Manly offre une belle qualité de vie en banlieue de Sydney. Elle est d’ailleurs un peu en compétition avec Bondi Beach, pas très loin de Sydney non plus. Les 2 villes offrent une proximité avec Sydney et une tranquilité que tu ne peux avoir en ville. Plage tout près et moins peuplé que Sydney. Manly a aussi une grande promenade de 9 km qui parcours tout le bord de l’eau, la walkway. Nous en avons fait une partie. Cela donne un jolie point de vue. Le 31 décembre approchait puisque nous étions a ce moment le 27,28 décembre et nous pouvions tranquillement pas vite sentir qu’il se passait quelque chose en ville.

Voulant profiter de cette frénésie grandissante, nous sommes revenu a Sydney le 29 décembre. Question de pouvoir repérer les lieux avant le 31 et ne voulant pas être trop rusher sur notre retour. Nous sommes revenu également puisque nous avons décidé de changer les plans pour le reste du périple. Initialement, nous venions a Sydney pour fêter le 31 et on repartait le lendemain matin 1 janvier pour le sud soit Melbourne et la Grand Ocean Road. Or, nous étions a 3 semaines de la fin de notre voyage ici et la voiture que nous avions acheté et avec laquelle nous avons parcouru beaucoup de kilomètres commencait a avoir besoin de suivi mécanique dont nous n’avions pas envie d’en assumer les frais. Nous avons donc inversé le plan de match et décidé de mettre la voiture tout de suite en vente. Après tout, c’est le temps de l’année où la ville est pleine a craquer de visiteurs et ou plusieurs veulent partir explorer le pays dès le 31 passé. Excellent timming pour nous. Nous passons donc en mode VENTE ! Et aussi puisque nous nous sommes dit, aussi bien la vendre tout de suite et ne pas garder ce stress de vente pour notre dernière semaine de voyage. Considérant que nous serions revenu a Sydney autour du 12 janvier pour la mettre en vente. Stéphanie quitte le pays le 20 janvier et moi le 22 alors si jamais la vente se serait éternisée, cela aurait une fin quelque peu bousculée. Nous avons mis les choses en place pour vendre la voiture : un mix d’annonce internet, d’annonce dans les backpackers et de présence sur Victoria Street, artère où tous les campervan et station wagon se retrouvent pour changer de propriétaire. C’est l’endroit pour être vue et rencontrer de futurs propriétaires intéressés a ta bagnole. Nous nous y sommes donc positionné, au travers la compétition. Souvent nous séparions nos journées en deux. Le matin, nous visitions un peu la ville et en après-midi, nous restions sur la rue. Cela nous a permis d’explorer le port ou est situé l’opéra house, le Harbour Bridge, de même que les quartiers Paddington et the Rocks, un des premiers quartiers de Sydney. Ultra bien conservé avec petites rues de briques et facades de commerces en vieilles pierres. Cela me faisait quelque fois penser au Vieux Québec.

Nous avions débuté le processus de vente le 30 en après-midi mais c’est vraiment a partir du 1 janvier que nous nous y sommes mise intensivement. Je vous dirais que ce n’est pas ce qu’il y a de plus amusant, rester là a attendre les potentiels candidats, mais que finalement nous avons trouvé cela moins pire que ce que nous nous attendions. Nous avons eu 1 rencontre intéresssante et potentiellement réaliste par jour. Bonne nouvelle, c’est finalement le 4 janvier que tout a déboulé ! 2 francais ( ce qui facilitait le processus de vente) voulaient parcourir le pays et cherchait exactement ce que nous avions a offrir. Ils ont passé pas mal de temps avec nous le 4 en après-midi et nous avons recu un texto en soirée pour confirmer le prix. Qui nous allait parfaitement. Et oui, ca se passe par texto. J’en reviens pas encore. Acheté une voiture par texto. Pas mal quand même ! Au niveau du prix, c’était un peu moins que ce que nous demandions mais qui couvrait du moins notre investissement de base, ce qui était le plus important pour nous. Nous avons pris 2 jours pour finaliser la vente : lavage de la voiture complet, paperasse et surtout nous trouver un nouvel hébergement puisque nous redevenions des backpackers traditionnels. Fini le dodo dans la voiture gratuit. Remarquez que pour une grande ville comme Sydney, je trouve que nous nous en sortions plutot bien. Nous avions trouvé une rue résidentielle pas très loin du coin des backpackers. Alors nous nous stationnions là pour dormir sans frais. Et elle est situé près d’un grand parc ou il y avait une salle de bain alors souvent, nous nous installions là pour manger et aller aux toilettes. Nous allions prendre notre douche a la piscine municipale pour un beau tarif de 2,80$. Cela nous revenait donc pas très cher pour habiter Sydney. Nous avons fait cela pendant une semaine et c’est le 6 janvier dernier pour nous, donc le 5 janvier pour vous, que nous avons laisser notre chère ladypop partir aux mains de ses nouveaux propriétaires. Ciao ciao bella !

Retour au même backpackers où nous étions venu en novembre. C’est plutôt comique puisqu’ils nous ont reconnu et appelé par notre nom. C’est bien non ! Fini les nuits dans la voiture, fini les déjeuners dans nos chaises de camping sur le trottoir et surtout fini la recherche de salle de bain et de douche quotidienne. Déja depuis hier, nous avons dormi dans un VRAI lit…wow ! Qualité de sommeil différente disons. Et la toilette et la douche sont juste là à coté. Malade ! 😉  Sérieusement ce fut un beau trip et nous avons vraiment eu du fun. Mais en même temps, c’est bien de revenir a autres choses qui pour nous en ce moment est un peu comme du luxe.

C’est donc un peu les nouvelles a jour. Nous quittons ce soir Sydney avec un bus de nuit en direction de Melbourne. Déja demain de là, nous reprenons temporairement la route avec une voiture louée pour 3 jours afin de parcourir la Grand Ocean road qui reste un must a faire en autonomie. Pour quelques jours seulement et nous serons de retour pour notre visite de Melbourne mardi prochain pour visiter la ville durant 3-4 jours. Nous reviendrons sur Sydney la semaine prochaine alors que nous entamerons notre dernier stretch en sol australien.

C’est fou ! Déja ! J’en reviens pas. Ca fait plus de 4 mois maintenant que je suis partie et plus de 2 mois que je suis ici. La temps défile !

 

Road trip 3.0

Des petites nouvelles de notre continent ! Tout va bien, nous poursuivons notre ascension vers le Nord. Nous sommes maintenant a Airlie beach et avons parcouru a ce jour plus de 3000 km depuis notre départ de Sydney le 21 novembre dernier.

Anectodes et pensées en point de forme  :

–  Il est fréquent que nous ayons la visite de dindon lorsque nous nous arretons manger dehors.  Partout ! Avec leur gros cou pendant jaune et rouge. Stephanie est d’ailleurs excellente pour les faire fuire a l’aide d’une chaise ou d’un top de boite en plastique.

– Incapable de faire jouer le ipod dans la voiture, nous sommes de fideles auditrice  de la radio depuis le début du road trip. Or, les chansons de noel jouent a fond !! On a peut-etre pas la niege et les décorations pour se mettre dans l’ambiance mais les tounes de Noel, on commence a les connaitre là! Quoique la, plus on monte au Nord, moins on pogne la radio!

– Notre voiture fut baptisée Ladypop. Toute de blanc vêtue, elle nous transporte avec classe, filles coquettes que nous sommes ! Et c’est notre sens-bon qui a nous inspiré ! Petit mouton tout rond.


– Nous avons experimenté toute sorte de temperature a ce jour et ici, quand la météo vous prédit ciel variable, je peux vous jurer que c’est vraiment ciel VARIABLE. C’est mpressionnant de voir les changements de temperature. Il peut faire extra beau en matinée et 30 min plus tard, pleuvoir a torrent. Vraiment changeant. On ne peut jamais rien prendre pour acquis. La, on se croise les doigts pour avoir du beau temps dans les prochains jours !


– Ce qui me fait penser, nous voyons vraiment pleins de beaux paysages. La aussi c’est très variable. Parfois nous pouvons passer d’une region rappeleant les champs d’Écosse, a un terrain vague sec un peu style africain pour ensuite longer les grand arbres de Colombie Britannique. Quand ce n’est pas le bord de la mer. Très cool cette variété.

– Les insectes et animaux ici sont vraiment puissance 10x. En fait, plusieurs choses sont puissance 10. Comme la pluie quand ca tombe, ca tombe sérieusement, les mouches entre autre peuvent être giga grosses! Plus grosse qu’un bourdon. Je n’ai pas de photo a l’appui malheureusement mais croyez moi sur parole. Les araignées c’est pareil ! Et des crapauds. Impressionnant.

– Nous avons testé le végémite. Tartinade bien connu ici en  Australie avec une texture un peu style nutella. Mais pas pour l’odeur ! Sur une tranche de pain, nous avons osé en essayer un petit morceau….wouach! Vraiment, c’est pas a défaut d’avoir essayer mais vraiment, pas capable ! NEXT !

– Pour avoir de l’alcool pas cher ici, ca passe par ce qu’on appelle un goon. Bien curieuse de tester le tout au départ, quelle ne fut par ma surprise de découvrir qu’il s’agissait en fait d’un simple …vinier ! C’est vraiment ce qu’il y a de moins cher pour se mettre dans l’ambiance! Quand même ok !

– Nous avons été surprises ici de constater qu’il arrive souvent que les gens soient pied nu. Dans la rue, dans les restos, au sortir de leur voiture…..excepté pour la plage tout pret, nous n’avons toujours pas élucidé le mystere du pourquoi.

– En général, nous comprenons bien l’accent australien. Or, ils nous est arrivé de rencontrer quelques personnes dernierement un peu plus difficile a comprendre. Quand ils se mettent a parler rapidement houlala, tu as interet a rester concentré. Mais pour le reste, ca va bien. Sont pas trop sur de comprenure!

Plus d’anecdotes et réflexions a venir !

 

Départ du road trip australien !

Le départ pour le road trip est maintenant fait ! Yé ! Désolé d’ailleurs pour le silence radio des derniers jours voir dernières semaines, j’étais pleinement concentré dans la recherche de voiture et l’arrivée de mon amie Stéphanie. On a mis la machine a ON pour trouver et finalement prendre la route.  Nous avons d’ailleurs été chanceuse! Nous avons fait inspecter une première voiture la semaine dernière. Finalement, pour cause de V6 et de pièces mécaniques rares en cas de bris, nous avons décidé de laisser faire mais le monsieur qui s’occupait de l’inspection ( Ken) était vraiment gentil. Un vrai bon monsieur, bedonnant, jovial, grosse barbe, un peu style père Noel vous voyez. En fait, c’était la deuxieme fois que je le rencontrais puisque la première inspection que j’avais voulu faire sur un camper van, c’était également lui qui avait été mandaté mais finalement, le van s’était vendu entre la prise de rendez vous et l’inspection. Alors bref, nous avions eu le temps de fraterniser un peu et discuter de ce que nous cherchions. Toujours est-il que mercredi passé, j’avais un message sur mon cellulaire en matinée. C’était Ken qui nous disait qu’il avait vu une voiture pour nous, bien en ordre et tout. Gentil quand même ! Au dela de ses tâches ! Le garage était situé super loin de Sydney, genre 1 heure de train. Nous sommes tout de même aller voir et il disait vrai ! Bas kilometrage, air climatisé, propre, garantie d’un an sur les pièces, assistance routière,  blanche ( comme 80% des voitures ici) automatique. Vraiment bien j’vous dit ! Et vous connaissez son prix maintenant ( voir blog précédent) !  Tout s’est enchaîné rapidement. Nous avons réglé les formalités administratives ( régistration), assurance et tout la même journée. Et les jours suivants, nous avons acheté tout notre équipement de camping, qui n’était pas inclus dans la voiture. Mais ca, c’était le bout le fun de choisir ce que nous avions de besoin et surtout agencer nos couleurs. Ben quoi, on est des filles après tout ! Faut que ca match ! 😉

Alors après un dernier souper sur le toit de l’auberge samedi soir et les aurevoirs dimanche, nous avons pris la route en direction des Blue Mountains. Déjà, après 4 jours nous avons parcouru plus de 1300 km et tout va super bien. La voiture est parfaite. L’air climatisé est vraiment un plus pour les chaudes journées et nous avons un bon set up pour dormir dans la voiture. De plus, elle est économique la petite : on fait plus de 700 km avec un plein! Pas mal !

Il y a bien sur eu quelques pépins. Notre premier souper s’est terminé au .. McDo! Nous n’avions pas la bonne bonbonne de propane pour aller avec notre poêle. Honnêtement nous n’aurions pas pu le savoir, c’était vraiment le fil qui se connectait avec qu’une seule sorte de bonbonne. Nous avons trouvé un KMart sur notre route le lendemain et régler le tout rapidement. Je vous confirme que tout est rétabli et maintenant fonctionnel!

La conduite a gauche ? Pfff bien assimilé maintenant ! Ca nous a pris quelques kilomètres pour se mettre a l’aise mais nous nous sommes bien adapté maintenant. C’est drôle parce qu’ici, il y a très peu de lumières rouges et de stop. Tout est fait en fonction des carrefours giratoires! Vraiment, tu peux avoir 3 carrefours giratoires un après l’autre. Ca roule donc sans cesse, suffit de vérifier ta droite! Pas mal !

Nous avons vu nos premiers koalas de près avant hier au Koala Hospital a Port Macquarie. Ils s’occupent des koalas malades et parfois accidentés de la route. Ils sont tellement mais tellement mignons ! Des vrais petits toutous ! J’en veux un !!

Par contre, toujours a la recherche de kangourous. Nous en avons apercu 2 de loin mais nous ne sommes pas satisfaites, nous voulons en voir de plus proche!

Nous avons aussi visité le Surf Legend Museum ou nous avons été acceuillis par le proprio lui-même, ancien surfeur légendaire d’Australie. Steve Dillon. Passé 80 ans, il en parle encore avec passion. Un tout petit endroit, un peu bordélique mais qui rend bien sa vie et tout ce qui entoure le surf.

Alors voilà, après 2 semaines de stabilité dans mon cas, j’étais mûre pour repartir et me dépayser a nouveau. J’avais bien hâte de prendre la route et c’est maintenant fait ! Quoique ce répit m’a fait du bien et m’a permis de rencontrer des gens vraiment cool.  Tous fort agréables a cotoyer. Rencontré au backpackers a Sydney et tous des francais (Sydney a d’ailleurs certains quartiers ( dont King Cross) ou ca parle vraiment beaucoup francais). Oui oui Thomas et Jocelyn, c’est bien de vous que je parle ! Charlotte, Vincent, Sophie, Victor….tous très sympatiques. Ils m’ont bien donné quelques misères avec certains mots et avec mon accent 😉 mais j’ai passé de bon temps avec eux. Au plaisir de les revoir un de ces jours !

Je vous écrit présentement en direct de Byron Bay ou nous comptons rester quelques jours. Pour remonter ensuite vers Brisbane et Fraser’s Island. Les connections internet se font rare alors je ferai de mon mieux pour vous donner des nouvelles en cours de route !

Hasta Luego !

Négociation 101

– Alors votre voiture n’est pas tellement négociable hein ?

– Non, pas vraiment. Je n’ai pas de marge de manoeuvre. Déjà que vous avez une garantie d’incluse.

-Hum ok. Je vois. C’est donc 4000$ total. Ayayaye…considérant que nous avons plusieurs frais connexes, peut-on penser l’avoir disons pour …3 800$?

-Pas vraiment. Laisse moi voir (réfléxion, crayon en main). Ok pour 3 500$.

– 3 500$….All right, on la prend !!

: )