Kho Phi Phi

C’est le temps de vous donner quelques nouvelles de ce qui se passe au sud ! Après avoir quitter en avion Chiang Mai, nous avons atterris dans la ville de Phuket au sud de la Thailande et ce, autour de minuit. Comme il était impossible de prendre un ferry de nuit et que dû a notre arrivée tardive nous ne voulions pas payer une chambre d’hôtel que pour 4-5 heures, nous avons installé notre campement….a l’aéroport ! Nous n’étions d’ailleurs pas les seuls a le faire. Courte nuit. Qualité de sommeil laissant a désirer sans aucun doute. Mais ok une petite fois de temps en temps ! Par contre dès notre réveil, on décampe direction Kho Phi Phi baby !!
Arrivée sur l’ile, ce ne fut pas long que nous avons constater la grande différence de température avec le Nord…..torride ! Non mais vraiment torride ! Dans le genre que tu ne fais rien, assis bien tranquille et que tu sus quand même! Je vous jure…..j’ai même atteint le fastidieux record de 4 douches dans la même journée ! Ho yiable la dépense d’eau ! 😉 Nous nous sommes posé dans un guesthouse situé en plein coeur de l’ile. Stratégiquement positionné pour rayonner au nord et au sud de l’ile.
Notre premiere journée, nous avons découvert les environs a pieds, été voir de quoi avait l’air la plage pas trop loin de notre habitation. Nous avons mangé des petites brochettes sur la rue ( ce que nous avons fait souvent par la suite!! ). Quoi de mieux pour terminer cette première journée de déplacement et d’exploration des environs qu’un couchée de soleil. Magnifique !
Pour être honnête, notre première impression de Kho Phi Phi à notre débarquement du bateau fût plutôt chaotique. Il y a tellement de touristes, tellement de locaux qui t’accostent pour que tu choisisses leur guesthouse, tellement de « travel agency » qui veulent te vendre un 1 day package, tellement de commerces vendant des babioles de toutes sortes…..mais youse que chu comme on dirait chez nous !! Or, en se laissant un peu de temps, en découvrant les coins cachés ( et tellement magnifiques!) de cette île, en se créant des repères….le tout s’estompe et permet de mieux « vivre » le lieu. Puisque ce dernier est hors du commum : une eau cristalline, des fallaises abruptes, des plages isolés avec du sable fin….vraiment ! Ca vaut le coup !  C’est ainsi qu’elle prend son sens, au travers sa situation et sa géographie hors du commun.
Notre deuxième journée …. repos repos repos ! Ben quoi, c’est les vacances après tout ! On allait tout de même pas débuter un entrainement de triathlon! Pas avec cette chaleur en tout cas ! Nous nous sommes plutot dirigé vers Long Beach, petit plage situé du sud-est de l’ile. Accessible après 20-30 minutes de marche. Dans le pic de la journée, nous devions être 10 sur notre plage. Tellement bien installé dans nos chaises! A se baigner au 10 min et où le maillot a presque le temps de sécher complètement entre chaque saucette!  J’adore ces secrets bien gardés, tranquille a l’os. Bye bye grosse foule de touristes! Resté tous ensemble de l’autre coté de l’ile ! Gna gna gna gna gna ! Nous avons donc fait les lézards en nous protégeant le plus possible du soleil avec nos crèmes solaires. Vraiment le soleil ici est quelque chose. Tellement fort. Presque trop par moment ! Je ne voudrais pas avoir l’air de me plaindre, ce qui serait ici déplacé…mais c’est a la limite du tolérable a l’occasion. Casquette et ombre sont les bienvenus. C’est bien beau vouloir un beau teint mais pas a n’importe quel prix!
Nous nous sommes aussi bien amusé en soirée ! Quand ce n’était pas d’aller voir des fireshows présentés vers 10h pm tous les soirs sur la plage…
…c’était des combats de boxe organisé au bar reggae du village. Mix de combat thaï et de combat entre touristes. Plus drôle mais moins intéressant overall.
Nous avons tellement aimé notre expérience ( malgré le côté brut de la boxe) que nous y sommes retourné un deuxième soir et ce….au première loge ! Rien de moins ! J’aimerais ici m’adresser a RDS. Si jamais vous cherchez des commentateurs, ne cherchez pas plus loin !! On a ici 2 belles filles bien en verbe quand vient le temps de critiquer et porter des jugements sur les performances des athlètes!  Tout le monde sais que j’ai mon post-doctorat en boxe thailandaise anyway.
Pour faire passer tous ces excès d’adrénaline, nous avions besoin de prendre le large un peu et c’est du coté de l’ile voisine appelé Kho Phi Phi Ley. Plus petite que sa grande soeur mais non moins fort joli. C’est d’ailleur sur cet ile que fut tourné les scènes du film « The Beach » que plusieurs parmi vous ont du voir il y a de cela près de 10 ans et mettant en vedette Leonardo Dicaprio! Sur la plage de Maya Beach. Plage magnifique! Tellement pure….mais maintenant envahis de bateaux et de touristes! Que voulez vous…on y échappe pas !
Nous avons passé cette journée avec un couple a l’image de ce que nous voyons souvent en Thailande soit un « western » c’est a dire un anglais d’une soixantaine d’année et une thaïlandaise dans le début de la quarantaine.  Ensemble depuis près de 10 ans. Tous deux fort gentils ! Nous avons ainsi pu nous payer un bateau privé puisque les 2 options pour aller découvrir Kho Phi Phi Ley sont en gros groupe sur un bateau de snorkelling ou un bateau privé, bien plus cher. Nous avons pu avoir le meilleur des deux : contrôler nos arrêts désirés et avoir la paix sur notre boat privée !  La grosse vie quoi !
Nous sommes parti pour une grosse demie-journée. Nous avons visité des baies de toutes beautés, aperçu des cavernes, longer les falaises et pour Mel ce fut une première expérience de snorkelling. Et l’eau….l’eau….hallucinante la couleur ! Partout ! Un bleu parfois émeraude, parfois turquoise, presque toujours transparent!
Nous avons bien mangé et bien bu a Kho Phi Phi !
Nous y avons eu du bon temps…mais toute bonne chose a une fin ! Il était temps de charger a nouveau nos sacs a dos, toute en sueur, et reprendre  le bateau pour la prochaine île! Comme dirait Gildor Roy dans une de ces célèbres chansons « Une autre chambre d’hôtel, une autre peine d’amour ».
Plus rien a ajouter après une si belle citation! 🙂
Publicités

Touski Australien

C’est le moment de parler de tout et de rien. Quelques petites remarques sur des choses qui nous ont frappé ici en Australie. Aucun lien entre les sujets, vous comprendrez bien assez rapidement.
– Nous avions remarquer sur certains voitures a l’arrière, situé près de la plaque d’immatriculation des collants avec les lettres P et L. Aucune idée de la signification de celles-ci. Dans les magasins aussi, nous avions vu ces collants a vendre. Vraiment intriquée, nous avons finalement osé le demander a un gars de Melbourne que nous avions rencontré au jour de l’an. Quand les gens ont la lettre L, cela signifie “learner”. Ils doivent garder ce collant sur la voiture pour la premiere année de conduite. Afin de signifier aux autres conducteurs sur la route qu’ils débutent. BIen quand même. Cela encourage la tolérance au volant. Et le P, c’est pour les 2 années suivantes. Je ne me rappelle plus la signification exacte du P mais pour les 2 années qui suivent, cela veut dire aux autres, je-suis-encore-relativement-nouveau-sur-la-route. Mystère élucidé !
-Je ne sais pas si c’est un pacte national, un signe de ralliement pour les touristes, un symbole pour les bien portants mais maudine qu’on a vu des craques de fesses ici ! Jeans trop bas, maillot de bain trop serré, short tombante pour les gars….l’enfer ! Fréquemment, on voyait très bien le haut de fesses et le début de craque de gens. Euh, habillez vous. Ca nous intéresse pas d’imaginer vos fesses. Fin du statement.
– Le cacatoes, oiseau coutant une fortune au Québec (comprendre ici plus de 1000$ ) se promène ici en complète liberté. Banalement même. Ils survolent les parcs et se positionnent un peu partout dans les arbres environnant. Étrange quand même de penser que pour nous, c’est cher pour s’en procurer un. Je ne suis pas très “oiseau” dans la vie mais ils sont plutôt joli ceux là. Blanc avec leur crète de coq jaune. Parlant de truc qui vol, nous avons observé ici un peu partout des chauves-souris. Parfois en fin de journée donnant une ambiance sombre au décor, parfois accroché aux fils électrique en pleine journée, parfois grosse comme pas possible. Vraiment, elles sont nombreuses ! Aucune n’a oser toucher mes cheveux, oufff!
– Les voitures de police sont visibles pas a peu près ici
– Souvent, lorsque nous avons fait de la plage, nous avons été surprises de l’effet que faisait nos pieds dans le sable : kwik-kwik! Tout le temps! Tu ne peux l’éviter. Tu marches et en toute non-subtilité, tu fais un petit bruit a chacun de tes pas. C’est comique ! On s’est permis quelques pas de danse a l’occasion, question d’en rire un bon coup! Première fois que je voyais cela. Entendais cela plutôt ! Pourquoi ici plus qu’ailleurs ? Aucune idée !